J’utilise très souvent ce livre lors de mes promenades et cueillettes. C’est un ami jardinier qui m’a montré ce livre, lors d’une sortie botanique pour observer les compositions florales printanières. J’avais été stupéfait de découvrir, qu’autant de plantes sauvages étaient comestibles !

le guide des plantes sauvages

« Le guide des plantes sauvages comestibles et toxiques« , écrit par François Couplan (voir sur Amazon), dans la collection « les guides du Naturaliste », paru aux éditions Delachaux et Niestlé

François Couplan est un ethno botaniste de renom qui a publié un très grand nombre d’ouvrages sur le sujet : identification, cuisine, écologie et société… Il anime de nombreux stages de cuisine sauvage, ainsi qu’une formation d’animateur en ethnobotanique.

Ce livre propose des descriptions détaillées des plantes comestibles et des plantes toxiques de la flore française et pays frontalier. On y trouve en détails chaque partie de la plante : tige, feuille, fleur, floraison, fruits, parties souterraines. Suivent les principaux critères d’identification et les risques de confusion, des infos sur la culture éventuelle de la plante, ses utilisations alimentaires, sa composition chimique, ses propriétés médicinales et, le cas échéant, sa toxicité.

Entre ces 2 parties, au milieu du livre, il y a une soixantaine de planches botaniques en couleur où les plantes sont dessinées avec quelques renseignements sur la cueillette et l’habitat.

Les avantages du guide des plantes sauvages comestibles et toxiques

Je trouve les descriptions des plantes complètes et pour autant, ne risquent pas de noyer les novices en la matière. Elles sont fiables et détaillées et je m’y réfère à chaque sortie dans la nature. Les plantes sont regroupées par familles botaniques, ce qui permet de mieux percevoir les points communs qui existent au sein de ces familles, notamment en observant les illustrations. Les renvois entre la description détaillée et la planche illustrée sont pratiques.

Les planches offrent une bonne aide visuelle pour ceux qui ne sont pas trop familiers des plantes ou des termes techniques de botanique. Elles peuvent d’ailleurs servir de support pour les enfants afin de pratiquer la cueillette en famille.

Pour moi, c’est un livre parfait pour démarrer son apprentissage de la cueillette mais aussi pour le continuer. Car tout en étant généraliste, il contient une mine d’informations !

Les inconvénients

Ce n’est pas une clé d’identification (document technique pour la reconnaissance des êtres vivants), donc si on tombe sur une plante qu’on ne connait pas du tout et qu’on n’a pas de notion des plantes en général, à moins regardé une à une les illustrations en espérant que celle-ci soit dans ce livre et que l’on puisse reconnaître la plante…

Ce qui est peu probable car les planches botaniques ne sont pas assez détaillées. L’utilisation d’un livre plus spécifique est nécessaire. Véritable clé d’idententification cet autre livre de François Couplan que je recommande en complément « Reconnaître facilement les plantes », vous permettra de savoir si il vaut mieux s’abstenir de ramasser !

Pour le coté comestible malheureusement il n’y a pas de recettes, mais simplement des utilisations et des exemples.

François couplan

Pour conclure

Je l’emmène souvent lors de mes promenades et randonnées pour le cas où je trouve une plante dont je ne suis pas trop sûr de l’identité ou des utilisations.

Et quand j’ai des besoins très spécifiques ou précis (médicinal, recettes, etc.), je me reporte à d’autres livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *