L’avocatier est une plante vivace, comestible et à feuillage persistant. Il pousse sur les sols neutres, mais peut également grandir sur les sols acides. Il fait partie de la grande famille des Lauracées. Il est bel et bien possible de posséder cet arbre fruitier chez soi, mais où le planter dans sa maison ?

L’AVOCATIER EN UTILISATION INTÉRIEURE

Sur https://avocatier.fr/, on se rend compte que l’entretien d’un avocatier en pot est une tâche plus qu’aisée. Ce qui induit bien évidemment qu’une telle plante peut être mise en pot.

Il vous faudra alors un contenant percé au fond duquel vous déposerez des billes d’argile. En effet, celles-ci vont assurer le drainage. Remplissez ensuite votre pot avec un peu de terreau horticole. Rassurez-vous que ce dernier est suffisamment riche en substrat.

Enfin, installez l’avocatier et complétez le pot avec du terreau. Tassez avec vos mains et arrosez. Il faut garder le pot toujours humide et vaporiser régulièrement d’eau, les feuilles de votre plante.

L’avocatier peut également être planté dans une jardinière. Dans l’un ou l’autre des cas, vous pourrez déposer votre contenant dans votre cuisine, dans votre salon ou sur la véranda.

avocatie indoor et outdoor

L’AVOCATIER EN UTILISATION EXTÉRIEUR

Si vous préférez profiter de votre plant d’avocatier à l’extérieur, pensez à le mettre en terre dans votre jardin ou dans votre verger. Sélectionnez un endroit stratégique que le soleil atteint facilement, car l’avocatier ne doit pas totalement être exposé à l’ombre.

Aussi, le sol choisi doit être léger et drainé. Il ne doit pas non plus être calcaire. Il est également à préciser que vous ne pourrez planter votre avocatier qu’au printemps.

Il s’agit d’un arbre qui ne supporte pas le froid et qui risque de mourir en hiver. Par contre, si les températures en hiver ne sont pas très basses dans votre région, vous pouvez penser à le planter en automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.